La cicatrice

Pourquoi soigner une cicatrice? La réponse à cette question peut être claire quand la cicatrice est dure, douloureuse ou rouge. Les symptômes invite une préoccupation mais la cicatrice de toute manière est une entité particulière qui nécessite un soin adapté.

Toute cicatrice est une agression mémorisé dans les tissus » dis Dr. Philippe Mahé

La cicatrice laisse des traces à des niveaux multiples à la fois sur le plan physique et énergétique. L’ouverture de la peau , notre enveloppe corporelle met en lien notre intériorité avec le monde extérieur ce qui est très délicat pour les tissus profonds. L’attachée des berges de la cicatrices crée des tensions dans les tissus ce qui provoque des déséquilibres et des douleurs proche ou à distance. c’est une zone d’hypomobilité.

La peau est en  relation avec les système nerveux par une origine embryonnaire commune. Ce qui s’exprime é la peau nous parle du système nerveux . La sensibilité cutané de la cicatrice et la peau autour d’elle est une indication de la connexion entre la zone cicatriciel est le système nerveux global. Comme après toute agression ou traumatisme, lé aussi nous parlons de stress post traumatique. La personne déconnecté de la zone traumatise et son histoire pour continuer sa vie à l’aide du système de survie. Un des mécanismes est de ne plus sentir la peau ou plus généralement cette partie du corps. Notre culture est très attaché à la douleur comme référence de dérèglement. La cicatrice est un bon exemple pour nous enseigner que même l’insensibilité est un symptôme qui demande d’être solutionné. Souvent prend places la croyance des news qui ont étés coupes. A ma connaissance c’est faux. Les nerfs ne se coupent pas , c’est le corps qui se « coupe » de cet endroit probablement car il n’arrive pas à intégrer tout les informations et émotions liées à la blessure ou l’opération.

La cicatrice est un déséquilibre énergétique. L’extérieur ne protège plus l’intérieur comme avant. Il y a une sensibilité et une fuite. La cicatrice peut « couper » des méridiens ce qui va alterner la circulation énergétique.

La cicatrice est une agression mémorisé dans les tissus. Cette phrase nous parle de l’émotion mémorisé dans les tissus. La mémoire de l’événement (blessure, opération, brulure…) est dans les tissus. La mise en mouvement tissulaire peut mettre en mouvement les mémoires et émotions afin de s’en libérer aussi.

Nous voyons que la cicatrice est une entité particulière dans le corps. Notre action thérapeutique vise à améliorer la cicatrices dans tout ces paramètres:

  • Qualité tissulaire et relâchement des adhérences
  • Libération des influences à distance de la fixité tissulaire cicatricielle
  • Apaisement et harmonisation des la sensibilité cutané et la coloration de la cicatrice
  • Accompagnement des relâchement émotionnelles liées à la blessure ou l’opération