L’ostéopathie cherche à trouver l’harmonie entre les différents niveaux corporels et les différents systèmes:

  • Structure: os, articulation, fascia, muscles…
  • Système nerveux central
  • Système nerveux autonome
  • Système viscéral
  • Système Liquidien
  • Système énergétique

Ostéopathie: une approche personnalisée de la personne

Chaque corps a son histoire, ses blessures, ses traumatismes, et cela sur le plan physique et émotionnel. Le corps est un système conscient. Il exprime son histoire. L’ostéopathie tend à chercher la cause des symptômes et à offrir un nouvel équilibre au corps et à la personne. L’ostéopathie est devenue une pratique manuelle anti douleur efficace. Souvent on cherche le « miracle » pour une solution rapide d’un problème ancien et complexe. ça peut marcher mais est-ce que c’est bien de se contenter de cela? Notre place d’ostéopathe est de proposer une médecine plus audacieuse.

Médecine du terrain

L’approche du terrain invite une écoute profonde de l’histoire de ce corps et de la personne qui y habite. Aller voir le terrain c’est proposer de visiter les « fondations », pour une stabilité durable et un changement plus ou moins profond dans le fonctionnement du corps, afin de prévenir des symptômes futurs. Les traumatismes passés du corps et de l’esprit laissent des traces dans le corps. Le corps s’adapte à chaque évènement traumatique, sauf que à un moment donné, la capacité d’adaptation arrive à saturation et la goutte d’eau fait déborder la vase.

La pratique de l’ostéopathie du terrain propose de vider le vase et d’aller voir les traumatismes anciens comme des opérations, accidents, fractures, et aussi les traumatismes de naissance afin d’offrir une nouvelle trajectoire au patient. Le travail sur le terrain est une proposition de venir pour plusieurs séances hors symptôme majeur ou accepter le chemin plus global et profond que propose le symptôme. cet accompagnement peut rester sur les aspects physiques du corps comme il peut intégrer la relation entre le corps et ses émotions enfouies.

Pour une santé globale…

Andrew Taylor Still, fondateur de l’ostéopathie, disait que l’être humain est comme un être spirituel qui habite un corps physique et émotionnel.

les domaines d'application de l'ostéopathie

Le corps fonctionne en une globalité. Les dents sont reliées au crâne qui est relié au reste du corps. Le déséquilibre occlusal est aussi l’expression d’un déséquilibre corporel. Pour que les dents bougent de manière harmonieuse et durable les os du crâne doivent bouger ainsi que la posture corporelle.

La puissance de traction des bagues sans la prise en compte du reste du corps peut entrainer des dysfonctions posturales, qui peuvent aller de la simple douleur au crâne ou au dos jusqu’à la scoliose. Il est très important d’accompagner les personnes qui suivent un traitement orthodontiste à la fois pour détendre les tentions liées au serrage des bagues et pour enlever les points de fixations dans le crâne et le corps. Les dents bougent ainsi plus vite et plus harmonieusement dans un respect global.

Le douleurs des règles et / ou les règles abondantes sont devenues une normalité dans la société. La prise d’un antalgique le premier jour des règles ou la prise de la pilule pour réguler le système hormonal sont à ma connaissance les pratiques le plus utilisées en médecine gynécologique. Ces symptômes là, comme d’autre, sont des signales d’alarme du corps. On peut les faire taire avec la chimie ou essayer de trouver une autre solution.

Les différents champs d’actions en ostéopathie peuvent proposer une alternative. Les causes peuvent être les dysfonctions mécaniques de la structure, tension et mal position de l’utérus, déséquilibre du système neuro-hormonal,… Pour moi, la préparation à la grossesse et l’accouchement commence à l’adolescence avec la recherche des solutions des symptômes menstruels. C’est à la fois curatif et à la fois préventif pour la conception, la grossesse et l’accouchement.

La scoliose, bien qu’une distorsion de la posture, a toujours des origines multiples. Riche de l’expérience de ma collaboration avec le Dr. Bertele en italie, j’accompagne les scoliotiques à chercher et trouver différentes solutions possibles. Dans le corps on est à la recherche des torsions et compressions qui empêchent le corps d’aller dans sa verticalité.

Souvent il est associé à une vision plus large de la personnalité, l’environnement et l’histoire familiale, les différents systèmes corporels.

Suite à un trauma physique comme un accident de voiture, une chute violente, même s’il n’y a rien de cassé, le corps crée une réaction de survie dans ses différentes structures (fascias, liquide et système nerveux).

Cet état traumatique ou Whiplash comme on l’appelle en ostéopathie, est un état global du corps au delà des structures touchées dans le traumatisme. Le Whiplash modifie le terrain du corps et sa capacité d’adaptation aux problèmes futurs. Il est silencieux. Cela veut dire qu’il ne s’exprime pas à travers un symptôme mécanique. Parfois le Whiplash agit sur le SNA (système nerveux autonome) à travers de trouble du sommeil, une fatigue ou des nausées,…. 

Plus qu’une libération des structures (vertèbres, cotes, crânes, …), il y a une nécessité d’un travail particulier et profond de libération de l’état traumatique et redonner au corps une circulation fluidique libre pour que l’énergie vitale puisse se déployer.

Ce Whiplash peut être la réaction physique pour certains traumatismes psychologiques. Le corps a besoin d’aide pour sortir d’un état traumatique. Le temps n’arrange pas les choses. Mais on peut libérer le Whiplash même des années après. C’est toujours une grande libération.

Notre corps est un système conscient. Tout ce que vit une personne sur le plan émotionnel est inscrit dans le corps. Le système qui gouverne la réaction et la gestion émotionnelle est le système nerveux neuro-végétatif, en lien direct avec le système hormonal.

Une grande partie des maux viennent des mots ou des é-mot-ions non exprimés, digérés ou non conscients. Le soin ostéopathique peut contenir un rééquilibrage du système nerveux neuro-végétatif par des techniques sur le cerveau, le travail cranio-sacré, les techniques sur les plexus nerveux ou les organes et/ou viscères.

Dans ma pratique j’ouvre un espace d’écoute pour laisser les émotions se mettre en mouvement s’il est nécessaire. Un mot exprimé, une émotion déposée sont souvent des maux diminués. Pour cela je me suis formé à l’accompagnement émotionnel pour offrir un espace de sécurité aux patients.

La périnatalité est un sujet vaste. Tout ce qui est autour l’enfantement.

La préparation à l’accouchement commence quand ?  Pour moi elle commence à l’adolescence !

Pourquoi ? Parce que c’est à ce moment-là que la fille devient femme, prête à enfanter.

  1. L’adolescence

La puberté révèle la fluidité du fonctionnement du système reproducteur de la future mère. Les symptômes de la jeune femme parlent de ce qui se passe à l’intérieur d’elle. Les règles douloureuses ou abondantes expriment un malaise physiologique, mécanique ou émotionnel. C’est l’occasion de l’écouter et trouver une solution. En ostéopathie nous avons beaucoup de solutions à offrir.

La prise automatique de la pilule pour réduire les symptômes ne fait qu’éteindre le signal d’alarme et reporte le problème à plus tard, notamment à la grossesse et à l’accouchement.

Cet accompagnement aide à mieux connaître son corps et à entrer en lien de conscience avec lui.

« Vaut mieux prévenir que guérir ! »

  1. Avant la grossesse

L’idéal c’est de préparer la grossesse comme on prépare le champ à la fécondation de la graine.

  • Réduire les tensions et traumatismes passés.
  • Equilibrer le système nerveux et hormonal.
  • Drainer le foie des hormones liées à la prise de la pilule.
  • Vérifier le bassin avec ses organes génitaux : utérus, ovaires, …
  1. Pendant la grossesse

Chaque période de la grossesse est particulière et nécessite un soin précis.

L’ostéopathe propose un accompagnement global et adapté à l’évolution de la grossesse. Mon expérience avec les femmes après césarienne et autre accouchement médicalisé ou traumatique m’a montré les causes pour ces accouchements et a ouvert le chemin vers l’accompagnement à l’accouchement physiologique.

  • Idem « Avant la grossesse ».
  • Aide au corps à s’adapter aux changements.
  • Quelles mémoires s’activent par rapport à son cycle de vie qui peuvent influencer la grossesse et l’accouchement.
  • La conscience du corps et la relation au bébé in-utero.
  • Préparation à l’accouchement et si besoin accompagnement du père.
  • Préparation AVAC (Accouchement Vaginal Apres Césarienne) et accouchement physiologique.
  1. Post-partum

Selon le vécu de l’accouchement et même quand il semble que tout ce soit bien passé, une bonne séance de rééquilibrage après l’effort permet de retrouver vitalité, sérénité et détente. La mère a plus d’énergie pour elle-même et pour son enfant. Ça peut changer l’installation de la relation mère-enfant, favoriser la montée de lait, etc.

Péridurale et rachianesthésies : Les influences de ces anesthésies sont mal connues et pourtant très importantes. Ces actes touchent la dure-mère qui est la membrane qui enveloppe le système nerveux dans sa globalité dans le crâne et la colonne vertébrale. Cette membrane influence les systèmes nerveux, hormonal, fluidique et mécanique du corps. Quand elle est en dysfonctionnement, tous ces systèmes sont en difficulté. Il est  impératif de soigner la péridurale et la rachianesthésie après l’accouchement.

Témoignages

La vision large de M Kanner sur mon corps et les origines des problèmes me convient. Il prend le temps d’écouter, de chercher à comprendre puis d’expliquer son renoncement pour que je devienne acteur dans mon processus de guérison. J’aime bien l’idée de l’accompagnement en ostéopathie, d’accompagner le corps et mon être vers un nouvel équilibre.

Marc

Mon fils de 19 ans est arrivé chez M. Kanner après des dizaines de séances de kinésithérapeutes. Apres une seule séance sur le whiplash mon fils a récupéré une souplesse dans son corps et il a gagné en énergie. Depuis, sa rééducation a pris une tournure. Il avance bien plus vite. C’est très complémentaire au travail des kinés. Je penses que chaque personne après un traumatisme devrait consulter pour son état de whiplash.

Danielle

Quand j’arrive chez M. Kanner je me sens prise en charge dans ma globalité véritable. Il considère le lien entre le corps et l’esprit. Les séances sont une véritable aide de développement personnel. Des mémoires et des conflits sont apaisés et résolus. Des émotions enfouies se libèrent. Je me sens plus légère et régénérée.

Angeline

Mon fils suit un soin orthodontie ce qui lui cause des tensions et des douleurs.  Depuis qu’il consulte régulièrement M. Kanner les douleurs se sont estompées et le soin ortho avance mieux.

Emmanuelle

On est arrivé chez M. Kanner pour des douleurs au dos chez ma fille de 17 ans. J’étais étonnée par l’intérêt qu’il a porté sur l’ensemble de l’histoire de ma fille et notamment ses règles douloureuses. Il nous a expliqué que ce qui semble normal, n’en est pas. On peut agir sur les règles douloureuses en ostéopathie. La vision hollistique dans la pratique ostéopathique de M. Kanner a aidé ma fille à apaiser ses douleurs considérablement. Quel soulagement !!!

Marlène